Exposition au Musée de Suzhou : Aventures de la couleur dans l’art contemporain français

Communication dans Beaux-Arts magazine

Affiche de l’exposition dans Beaux-Arts magazine

Accrochage

Toute l’exposition est accrochée au Musée le 25 septembre pour son grand vernissage du 29 septembre et est visible par des photos dans la galerie suivante :

Catalogue téléchargeable

Couverture du catalogue de l’exposition, téléchargeable en cliquant sur la couverture ou sur ce lien.

Aventures de la couleur : art contemporain français色彩的探索:法国当代美术展

Information pratique

Exposition du 29 septembre 2022 au 2 janvier 2023

Musée de Suzhou ouest
399, rue Changjiang, Suzhou 215011, Chine

10 artistes français :

Rémy ARON

Christian ASTOR

Michel GEMIGNANI

Patrice GIORDA

Jean-François LARRIEU

Tselin MA

Olivier MASMONTEIL

Natalie MIEL

Marc TANGUY

Jean-Marie ZACCHI

Commissaires de l’exposition :

Rémy Aron

Zhongjun Liu

Organisateurs/Partenaires :

Musée de Suzhou

Association française des arts plastiques

Shanghai Initial Art Development Co., Ltd

Avant-propos du Musée

Henri Matisse a déjà dit que l’utilisation de la couleur expressive constitue l’un des éléments essentiels de la pensée moderne et une nécessité historique qui ne peut être modifiée. Cette affirmation puissante rappelle la tempête artistique vigoureuse des 19e et 20e siècles qu’il a vécue, une vague après l’autre.

Aujourd’hui, cent ans plus tard, la tempête n’est pas encore terminée. Les artistes de ce
pays planifient et recherchent toujours, comme leurs prédécesseurs, une imagerie unique et sensuelle du sujet, de la composition, de l’agencement de l’espace, de la déconstruction et de la réorganisation des éléments et, surtout, l’exploration incessante de la couleur. Le processus d’exploration est plein d’inconnues et de défis passionnants. Il s’agit parfois d’une harmonie bien pensée de tons en écho, parfois basée sur une impression fugace et une intuition.

La richesse des couleurs tirées de la nature est un choix partagé par de nombreux artistes de l’exposition. Ils se tournent vers les plaines, les coteaux, les côtes et les terres exotiques pour trouver l’inspiration. Zacchi représente des arbres dans des tons bleus très saturés, une atmosphère de rêve imprégnant la représentation figurative. De la même manière qu’il utilise des créatures comme sujet, Larrieu utilise des tons chauds et passionnés pour exprimer la tension et l’émotion sur la toile, rappelant les merveilles kaléidoscopiques de l’enfance. Ce faisant, le peintre transmet sa vision de l’humanisme et de protection de l’environnement. La série méditerranéenne de Tanguy est un équilibre de tons chauds et froids, en accord avec un impressionnisme profondément ancré dans la tradition française.

En étirant le visuel avec la couleur, les compositions d’horizon de Masmonteil combinent sa
compréhension du paysage et de la narration, offrant une autre latitude d’imagination. Les vases de fleurs de Giorda, qui sont des natures mortes, ont une atmosphère poétique classique et font ressortir les couleurs par la lumière et l’ombre, s’épanouissant dans un cadre limité avec une vie infinie. D’autre part, les motifs très décoratifs et les blocs de couleur de Miel nous ouvrent une fenêtre après une pour montrer l’innocence du primitivisme et le langage soigneusement élaboré des symboles.

En outre, l’exposition présente le cubisme et l’abstraction, en utilisant différents coups de pinceau et lignes pour interpréter l’espace, les objets et les thèmes. Quelle que soit la perspective ou l’approche, les 118 oeuvres de 10 artistes français contemporains constituent une exploration passionnante de la couleur qui ne manquera pas d’apporter force et espoir grâce à l’art, surtout à l’heure où le coronavirus est toujours présente dans les pays du monde entier !

Enfin, je tiens à exprimer mes sincères remerciements à Association Français des arts plastiques pour le coparrainage de cette exposition. À l’occasion du premier anniversaire de l’ouverture du Musée de l’Ouest, l’exposition « Exploration de la couleur – Contemporain français », organisée par le Musée de Suzhou et mise en place par Suzhou Design Week, sera un pont important pour les échanges culturels entre la France et la Chine en 2022, ainsi qu’un merveilleux témoignage et une continuation de l’amitié de longue date entre le Musée de Suzhou et le monde de l’art français.

Musée de Suzhou
Septembre 2022

Préface du Commissaire général :
De l’ aventure de la couleur dans la peinture d’ aujourd’ hui.

Rémy Aron, commissaire général et artiste participant

Dans la composition picturale, la couleur a nécessairement une autonomie tout à fait originale.

Présenter aujourd’hui à Suzhou une exposition de dix peintres français qui ont intégré dans leur travail, cette relation à la couleur, non pas pour une recherche décorative, mais en considérant les forces et les effets de la couleur, mérite d’être considéré avec attention.

Comme le suggérait Gauguin, quand il avait dit qu’un centimètre carré de vert est moins vert qu’un mètre carré de la même couleur, nous allons montrer, par-delà les notions du figuratif et de l’abstrait, une exposition qui trouve sa cohérence dans l’investissement de ces dix artistes autour de l’éclat coloré et de l’espace plastique organisé avec les outils qu’offre la couleur.

Bien entendu, cette couleur doit se comprendre dans les limites qui sont celles de la forme et de la dimension qui va la recueillir. L’expression et le sentiment qui peuvent s’en dégager viennent s’articuler pour réjouir le monde d’un autre univers.

La joie et l’énergie vitale éclairent, par la couleur libérée et la créativité bien comprise, le nouveau monde qui commence maintenant après cette pandémie. N’ayons pas peur !
La poésie de la couleur, perçue par les peintres, n’est pas comme le décorateur qui veut faire de « belles couleurs », mais bien plutôt un engagement total pour trouver des rapports qui parlent et viennent donner une notion éminemment picturale à l’unité plastique.

Les rapports quelques fois surprenants que les œuvres de cette exposition vont présenter au public viendront poser des questions sur la tradition. Car ces dix peintres sont intensément formés aux grandes traditions de la peinture occidentale et ont fréquenté la nature avec des intensités passionnelles.

Mais ils posent des questions par leurs recherches quant à la créativité contemporaine et à la possibilité d’une éclosion colorée pour retrouver les voies naturelles de la tradition. Il y a en effet, dans cette exposition que nous avons organisée ici à Suzhou au sein de ce nouveau musée magnifique, qui est un écrin rare pour l’expression et pour la manifestation de la peinture, une exposition tout à fait originale.

La ville de Suzhou est le joyau reconnu des jardins le Chine et nous sommes véritablement
enthousiastes que cette exposition puisse être accueillie ici. Ce groupe d’artistes réunis autour de l’aventure de la couleur ont tous pris des risques importants avec « le bon goût » qui gère le monde l’art de ce temps en Occident. Par le langage pictural qu’ils ont investi, ils veulent donner des potentialités nouvelles à la réflexion de la vitalité de l’homme dans le monde de ces temps nouveaux.

Depuis longtemps on a voulu opposer d’une façon arbitraire, le dessin et la couleur mais cette contradiction s’est exprimée par la synthèse « des Fauves ». Ce mouvement pictural du début du vingtième siècle s’est exprimé en valorisant la force des surfaces et des dimensions colorées dans l’expression de l’espace et de la lumière. Nous voulons inscrire cette exposition dans cette continuité, car elle est un chemin qui va vers la plénitude de l’expression de la modernité.

Je remercie la ville de Suzhou d’accueillir notre exposition et suis particulièrement heureux
qu’elle puisse se tenir dans cette cité profondément culturelle de la Chine éternelle.

Rémy ARON – XII 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.